ActuPolitique
A la Une

Coup d’État en Guinée Conakry : Alpha Condé capturé !

Starting Mag – Le quartier du palais présidentiel de Sékoutoureya a été le théâtre d’un coup d’État en Guinée Conakry. Tout s’est déroulé en début de cette matinée du 05 septembre 2021. Les putschistes ont à leur tête, Mamady Doumbouya, chef du Groupement des forces spéciales. Le GFS revendique ce putsch !

À lire: Telecom-Cameroun : les tarifs et forfaits data de Blue par Camtel qui concurrence le marché

Le président Alpha Condé capturé ?

Alpha Condé dans les mains du GFS (putschiste)

Le président Alpha Condé est actuellement dans les mailles des militaires putschistes, dirigés par Mamady Doumbouya. En fait, le putsch a eu lieu dès les premières heures de la matinée de ce dimanche 5 septembre 2021 à 8 h, précise jeunesafrique. Des tirs ont été entendus aux abords de Sékoutoureya, la résidence présidentielle. Toutefois, le chef des opérations, Mamady Doumbouya a annoncé plusieurs résolutions. Il s’agit de la dissolution du Gouvernement et des institutions, de la Constitution Guinéenne et de la fermeture des frontières. Il affirme que le CNDR (comité national du rassemblement et du développement) est désormais à la tête du pouvoir.

La principale raison de ce putsch a été élucidée par le chef des putschistes :

« La situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière […] ont amené l’armée républicaine à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée. »

Mamady Doumbouya, chef des putschistes.

Qui est Mamady Doumbouya ?

Lieutenant-colonel Mamady

Mamady Doumbouya est un Lieutenant-colonel de l’armée guinéenne et originaire de la région de Kankan. C’est un Malinké de souche qui a suivi sa formation militaire en France. En effet, c’est en 2018 que cet ancien légionnaire de l’armée française a été rappelé en Guinée Conakry pour diriger le GPS. Cependant, le GPS ou groupement des forces spéciales est un corps d’élite de l’armée guinéenne. Sa volonté d’autonomiser le GPS a été vue d’un mauvais œil par le pouvoir de Conakry. Le chef des putschistes a pris d’assaut le palais présidentiel avec pour finalité, l’arrestation du président Alpha Condé.   

GPS et force fidèle à Alpha Condé : alliance parfaite ?

Le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a lancé un vibrant appel en direction des forces fidèles au président Alpha Condé. Il a demandé à ses « frères d’armes » de rester unis et dans les casernes. La situation à Conakry est bouleversante tant pour les populations que pour les forces de défense et de police. Pour rappel, Alpha Congé a briqué son troisième mandat lors des élections en 2020.    

Lire aussi: Tirage au sort CAN 2021 Cameroun: le président de la CAF extasié

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
fr_FRFrançais