ActuSport

Retrait de la CAN 2021 au Cameroun : L’Algérie calme le jeu au sujet d’une délocalisation

La Fédération algérienne (FAF) a démenti les propos prêtés à son président Amara Charaf-Eddine selon lesquels l’Algérie se serait déjà positionnée en cas de retrait de la CAN 2021 au Cameroun.

Mercredi, la Fédération Algérienne de Football (FAF) a souligné que les propos tenus par son président Charaf-Eddine Amara, sur une éventuelle délocalisation de la CAN 2021 en Algérie, ont été sortis de leur contexte. Dans un communiqué de presse, la Fédération algérienne de football a tenu à apporter quelques précisions au sujet des propos tenus par le nouveau patron de l’instance, Amara Charaf-Eddine, au sujet de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

« Le Président de la FAF n’a à aucun moment déclaré que l’Algérie allait remplacer le Cameroun en cas de retrait de ce pays pour organiser cette compétition à l’échéance retenue », a indiqué la FAF.

L’instance fédérale a ensuite tenu à préciser qu’un éventuel remplacement du Cameroun « se fera en concertation avec les pouvoirs publics qui auront à prendre une telle décision lorsque toutes les conditions seront réunies pour accueillir et réussir une épreuve d’une grande envergure. »

Le président de la FAF avait souligné que son pays pourrait jouer les plans B en cas de défaillance du Cameroun. Les propos du patron de la FAF ont ranimé la polémique à Yaoundé. Pour rappel, lors de l’AGE du Comité olympique et sportif algérien, mardi, le premier responsable du football algérien avait déclaré à la presse : « Si le Cameroun se retire de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2021, nous discuterons avec les autorités de la possibilité que l’Algérie accueille la Coupe d’Afrique. »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
fr_FRFrançais