Histoire

L’histoire de CHRISTIANE NGABEYI YOSSA: de footballeuse à chef d’entreprise de construction de maison en briques de terre

Après une riche carrière en tant que footballeuse professionnelle pendant de nombreuses années, Christiane Ngabeyi Yossa est aujourd’hui l’une des rares femmes à la tête d’une PME  de construction de maison en briques de terre au Cameroun. 

Attirée très tôt par la filière du Génie civil, CHRISTIANE NGABEYI YOSSA va d’abord connaître d’autres expériences professionnelles avant de revenir vers son premier choix de carrière. Elle va débuter par cursus littéraire jusqu’à l’obtention de son Baccalauréat. La logique voulait bien qu’après la fin de ses études secondaires, qu’elle puisse continuer à l’université. Mais la petite « Yoss » comme la surnommaient ses coéquipières du sport roi au Cameroun, rêvait plutôt de marquer l’histoire du football féminin. Elle avait toutes les qualités techniques requises pour cela, une pointe de vitesse impressionnante, un petit gabarit qui lui donnait toujours l’avantage de se défaire de ses adversaires en quelques fentes rapides. De Princesse de Mbanga, en passant par Aigle Dschang jusqu’a Justice Fc de Douala, elle n’a laissé personne indifférente. Sous le conseil de ses coéquipières, elle raccroche définitivement ses crampons pour rentrer sur les bancs de la fac. Son Master en science économique et gestion en poche, elle qui croyait trouver un boulot à la fin de ses études, se heurte à la dure réalité des chercheurs d’emploi.

Face à cette désillusion, elle tente une nouvelle fois d’intégrer un établissement de formation en Génie civil en vain. La difficulté qu’elle rencontrait par rapport à ce refus était dû au fait qu’elle n’y avait aucune adéquation entre son Baccalauréat littéraire et la formation qu’elle voulait poursuivre avec son diplôme. Malgré tous ces refus, elle ne baisse pas les bras, au contraire, elle se promet de mettre sur pied sa propre entreprise de Génie civil. Pour combler ses lacunes, elle se forme en lisant une variétés de documents qui abordent les sujets liés au bâtiment qu’elle trouve sur internet. Elle va principalement s’intéresser à un matériau local très peu utilisé dans les constructions pourtant ecolo ; la brique de terre. Après avoir segmenté son futur domaine de compétence, elle rédige un document stratégique dans lequel, elle développe toutes les étapes de fabrication de la brique de terre. Comme dit l’adage à forcer de chercher on finit par trouver, CHRISTIANE NGABEYI YOSSA va finalement trouvé un emploi dans une entreprise qui correspond à ses aspirations futures. Son passage dans cette structure va être déterminant pour la suite de son projet entrepreneuriat. Recrutée en tant que responsable commercial, elle a la charge de vendre les services de l’entreprise. Ce poste va donc lui permettre d’accroitre ses connaissances de l’univers de la construction.

De retour à Yaoundé suite à une affaire personnelle, elle décide de tout arrêter. Ce n’était déjà pas évident pour elle de vivre loin de sa famille. Le fait de vouloir rester plus proche des siens a fortement influencé sa décision. Si l’entreprise avait eu une filiale dans la capitale politique, elle aurait certainement demandé une mutation, ce qui n’était pas le cas. Profitant donc de cette situation, elle ne va pas hésiter à lancer son entreprise de fabrication de briques de terre stabilisés. Comme toute jeune entreprise qui débute ayant à sa tête une femme, les débuts ne seront pas faciles. Il y a eu beaucoup de méfiance de la part de certaines personnes sur la qualité du service que l’entreprise DREAM HOUSE CONSTRUCTION SARL proposait. Les petits victoires annonçant les grands succès, elle va progressivement se faire un nom grâce à la qualité de son travail reconnu par d’autres clients. Aujourd’hui elle savoure les fruits de son labeur, en offrant l’opportunité aux jeunes motivés d’apprendre un métier. À travers sa compte Facebook Christiane Yos, elle partage son quotidien et les astuces pour ceux qui veulent se construire une maison en utilisant les briques.

Source

Show More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
en_GBEnglish (UK)